Un lierre tenace !

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Terra Nullius

Photographie, Dessin, Illustration, Graphisme, Céramique RAKU, le tout sur un fond de campagne berrichonne.
Voir le profil de Terra Nullius sur le portail Overblog

Commenter cet article

philae 21/06/2009 16:45

très artistique

~~Kri~~ 18/06/2009 20:06

Il n'est pourtant pas la cause de la mort des arbres...

Les tiges grimpantes portent au milieu des entrenœuds des crampons, qui sont des racines transformées émettant de nombreux poils ventouses qui s'accrochent au support. Ceux-ci n'ont aucune fonction absorbante : le lierre n'est pas un parasite (à la différence du gui par exemple).



Il est donc inutile de couper les branches et d'arracher les pousses de lierre à tout-va, contrairement aux idées reçues. Le lierre ne mérite donc pas son surnom de bourreau des arbres. On voit parfois des arbres morts recouverts de lierre, mais celui-ci n'est pas responsable de la mort de l'arbre, qui ne lui sert que de support. Lors de promenades durant l'hiver, on pourrait croire que les arbres à feuilles caduques sont étouffés par le lierre, qui reste bien vert durant l'hiver, mais ce n'est qu'une fausse impression, donnée par l'opposition des cycles de développement entre le lierre et son support. Cependant, les tiges du lierre finissent toujours par enserrer complètement le tronc de l'arbre et, une fois devenues rigides, peuvent le gêner dans sa croissance.Malgré tout, le lierre grimpe de façon rectiligne sur son support, et rarement en s'enroulant autour comme le chévre-feuille (qui cause alors déformations et retards de croissance pour l'arbre-support)

terra nullius 19/06/2009 09:06


Et bien ! Merci Kri pour cette explication très intéressante. On se couchera moins bête grâce à toi !


Lem 18/06/2009 19:56

Je me retrouve dans Tolkien, magnifique

pauline 18/06/2009 10:39

cela reflète une super ambiance !